Accès au forum     Accès au site
[ Manuel d'introduction au wiki - Changements récents - Recherche - Bac à sable ]

Auteurs | Albums | Visite guidée | Personnages | Détails | Références | Figures de style | Encyclopédie | Dictionnaire | Expressions étrangères | Jurons | Vos dessins | Fictions | Pour en savoir plus | Éditer le menu

ArmandRaynalDeMaupertuis

Page mise à jour le 07 septembre 2011 à 14h50
Édition (mot de passe: "dcdc") - Historique - Impression

<< Don Lope de Villalobos y Sangrin | Personnages | Eusèbe >>


Le Français Armand de Maupertuis est un gentilhomme à l'esprit cartésien. Renard de lettres, il n'hésite pas au beau milieu d'un combat singulier à déclamer quelques vers, incisifs envers son adversaire, ou tendres pour sa bien-aimée… C'est un personnage raisonnable et sensé, il sait analyser la situation et dénouer les fils enchevêtrés d'un scénario fort complexe. Il s'efforce toujours de trouver une explication logique et rationnelle aux phénomènes qu'il rencontre, même si certains d'entre eux rappellent à lui les sentiments primitifs de crainte et d'appréhension très vite surmontés (cependant, lorsqu'il aperçoit une poule, alors perd-il toute contenance !). N'est-ce pas lui qui combat Mendoza, qui décide de fuir Malte grâce au navire des pirates, ou qui se résoud à embarquer sur le Hollandais Volant (dont il trouve les raisons de la légende) ? C'est véritablement le cerveau de l'histoire ! Toujours il fait preuve de bon sens et de raison, mais aussi d'humour, de sympathie envers ses compagnons, d'honneur et même de tendresse... et parfois d'intempérance. L'ivresse (de vin et non d'amour) ne lui est pas étrangère, mais ne lui sert qu'à voir l'altier sérieux de son alter ego qu'avec une tendre ironie: "Ayayayayaïïï! Belle gitaane Mon coeur d'amour pour toi se meurt! - Monsieur de Maupertuis, vous êtes ivre! - Alors, fier Hidalgo, on crache dans le gaspacho? Hu hu hu! Papiste jusqu'à la truffe, mais plus amidonné qu'un hu... huguenot batave!" (tome 1, planche 20); "Ri... Ridicule, en effet! On m'a rapporté le cas d'un rodomont andalou qui serait lui saisi d'une sainte frousse ç la simple vue du bout de la queue d'un... Squik! Squik! Squik! - [Plouf!] Alors, M. de Maupertuis, on dégrise?" (tome 7, planches 8 et 9)


Armand a quelques points communs avec le héros du Roman de Renart : outre qu'il est, comme lui, un « goupil » noble, malin et rusé, il porte le nom de la retraite fortifiée de Renart : Maupertuis. Mais Armand n'est pourtant ni cruel ni méprisant comme l'était son illustre ancêtre. Raynal incognito: Du coup, une plongée dans l'univers de ces fables et Ysopets (tiens, un iotacisme) nous apprend que l'un des fiefs de Renart est Maupertuis... Si l'on consulte en outre un dictionnaire etymologique des noms et prénoms, comme le Dauzat ou le Barbé, on constatera avec amusement que Raynal est l'une des déclinaisons de Reinhart, pour Renart. Nous voici donc avec un ancêtre potentiel, Renart de Maupertuis, partageant le patronyme d'Armand...

Mais cette analogie avec le héros de de Cape et de Crocs s'arrête là car Armand Raynal de Maupertuis ne saurait avoir trop de traits communs avec le roublard et "bestourné" Renart. Son ancêtre (?) vole nobles et pauvres, viole jusqu'à la compagne de son ami Ysengrin (Hersent, pas Hermine), au point de passer désormais dans les analyses contemporaines pour une représentation populaire de Lucifer. On note cependant une citation directe du Roman, à la fin de l'Acte I, où Armand utilise le pouvoir presque surnaturel de son ancêtre Renart de faire le mort, ceci afin d'éviter une issue fatale dans son premier duel avec Mendoza.

Armand Raynal de Maupertuis peut glapir la devise de ses ancêtres mais il n'est en rien redevable de leurs actes, bons ou mauvais. Honnête-renard, humaniste, peut-être matérialiste, apparemment athée, mais sûrement rationaliste il est très proche de la philosophie des Lumières. Notons que sa foi en l'homme ne va pas jusqu'à une confiance aveugle dans les hommes de science si l'on en juge de ses rapports distants avec l'ambigü Bombastus. C'est donc là que le patronyme Renart de Maupertuis révèle son double sens. Prenons le à l'envers: Maupertuis, puis Raynal...

Maupertuis, c'est également le nom d'un savant et mathématicien Français du XVIIIème siècle. Ce précurseur de la Physique moderne et de la théorie de l'évolution en Biologie fut un défenseur du rationalisme, en particulier du "principe de parcimonie" selon lequel entre deux hypothèses on doit toujours choisir la plus simple. C'est au nom de ce principe que furent enterrées au XIXème et XXème siècles la plupart des superstitions de nos ancêtres. Le discours d'Armand y fait clairement référence à plusieurs reprises,par exemple Acte II, planche 44, case 4: "Que vous disais-je ? Il n'y a rien de surnaturel en tout ceci !", ou encore Acte IV, planche 25, cases 8 et 9: "Vous n'allez tout de même pas souscrire à ces fariboles !", "Il n'y a nul démon en ces lieux !"...

Et Raynal ? L'abbé Aveyronnais Guillaume-Thomas Raynal http://www.aveyron.com/histoire/raynal1.html est l'un des grands Philosophes du siècle des Lumières. Il est l'auteur du livre le plus vendu sous la Révolution: "Histoire philosophique et politique des établissements et du commerce des Européens dans les deux Indes ". Cet ouvrage passe pour le premier discours critique du colonialisme et de l'esclavage, ce qui vaudra à Guillaume-Thomas Raynal de recevoir l'hommage officiel de Toussaint-Louverture.

Par au moins quatre fois, Armand va professer l'égalité des conditions humaines. C'est tout d'abord Bombastus qu'il replace sur un pied d'égalité avec le "Robinson" de l'île Majeure dans l'Acte III (cf. le forum de Jarnicoton sur "Don Lope de Villalobos y...). Puis, il y a le long échange de l'Acte IV dans lequel Sabado Sanplus narre la tragédie de son existence:

Planche 5, cases 6 et 7: Sabado: "Plus un nom, plus un droit... juste un prix !" Armand: "Nous connûmes un sort semblable enchaînés au banc d'une galère"

Planche 6, cases 7 et 8: Sabado: "Le jour même je fus pris par les marins d'un négrier de la Rochelle..." Armand: "Parbleu ! Si je croise un jour un de ces trafiquants d'âmes !"

Planche 7, case 4: Sabado: "Mes amis se fiant aux apparences vous avaient jugés un peu hâtivement..." Armand: "Ayant nous même agi de la sorte avec vous, nous ne saurions vous en tenir rigueur."

Des deux côtés du terminateur: Du coup grâce à l'ambivalence de son patronyme, Armand avec ses références explicites aux Lumières apparaît comme l'antithèse de Renart, de son contexte obscurantiste et fataliste :"Homo Homini Lupus"... On peut même aller plus loin, et remarquer que nos deux héros disposent désormais de deux doubles soulignés par la dualité de leurs patronymes:

- Lope et Mendoza, conquistador comme Lopez de Villalobos... - Armand et Bombastus, dont la Science sans Conscience a depuis longtemps ruiné l'âme comme l'ingéniosité a ruiné celle de Renart...


<< Don Lope de Villalobos y Sangrin | Personnages | Eusèbe >>


Page mise à jour le 07 septembre 2011 à 14h50
Édition (mot de passe: "dcdc") - Historique - Impression