De Cape et de Crocs

Cigognac

Cigognac

Facebook Twitter

M. de Cigognac est une Cigogne avec une jambe de bois à la patte gauche.
C'est le second du pirate Boney Boone.
Plus malin que ce dernier, il se méfie beaucoup du double jeu d'Hermine.

A Armand, qui s'étonne au tome 7 de ce « qui a bien pu conduire une personne de [son] rang à rejoindre les Frères de la Côte », il répond, désespéré : « un idéal ».
Et peut-être ne pouvait-ce être que cela pour un ancien séminariste de Port-Royal que la rigueur de l'étude a pu ennuyer.
C'est lui qui répète le cri grec de l' Anabase (ouvrage de Xénophon) : « Thalassa ! Thalassa ! » (tome 7, p. 30).
Alors cet idéal d'absolu, de sel, de mer, ce ne pouvait être qu'un idéal qui n'a pu s'incarner totalement.

Voyez son air abattu lorsqu'il assomme Armand, page 39 : « Je n'ai fait que mon devoir de marin... Captain ».
L'idéal a été trahi, mais Monsieur de Cigognac n'a plus la force de bouger.
Ne reste-il pas tétanisé et tremblant devant les chimères en croisant le drapeau devant lui ?

Retour à la page de présentation des personnages de la série.


Ajouter un commentaireCommentaires

Battologio
J'aime beaucoup Monsieur de Cigognac !
Je trouve la scène où il discute avec Armand de sa vocation de pirate (tirée du Capitaine Fracasse me semble-t-il) vraiment incroyable.
Et puis je le trouve vraiment bien vu, bien travaillé, c'est un des personnages secondaires qui a le plus d'épaisseur et d'intérêt.