Accès au forum     Accès au site
[ Manuel d'introduction au wiki - Changements récents - Recherche - Bac à sable ]

Auteurs | Albums | Visite guidée | Personnages | Détails | Références | Figures de style | Encyclopédie | Dictionnaire | Expressions étrangères | Jurons | Vos dessins | Fictions | Pour en savoir plus | Éditer le menu

ReferencesDuTome3

Page mise à jour le 24 février 2017 à 16h22
Édition (mot de passe: "dcdc") - Historique - Impression

Attention : ne sont relevées ici que les vraies références, explicites ou cachées, mais pas les références du type "cela me fait penser à".


<< Les Références du Tome 2 | References | Les Références du Tome 4 >>


Tome 3 : L'Archipel du danger

La lecture par Eusèbe des dernières phrases du journal de bord est un clin d'oeil au Seigneur des Anneaux, lorsque Gandalf lit les dernières lignes du journal dans la Moria - la phrase "ils arrivent" étant remplacée par "elle souffle".
"Elle souffle ! Elle souffle !" du Journal de bord est aussi une référence à Moby Dick, d'H. Melville, où l'un des marins crie ces mots lorsqu'il repère la fameuse baleine : son évent sert de point de repère à l'équipage qui la traque infatigablement.

-> Le nom du savant aurait pu être inspiré par Albrecht Ludwig Berblinger (1770-1829), tailleur de son état en la bonne ville d'Ulm en Allemagne. Il s'était mis en tête de construire une machine volante, et son essai se termina dans la Donau (le Danube)… Cependant Alain Ayroles s'est amusé de la coïncidence mais ne le connaissait pas ! Il s'agit donc finalement d'une référence à un sketch des Monthy Python (voir Bombastus).

-> Par ailleurs l'attitude de Bombastus pointant un doigt vers le lecteur fait penser aux fameuses affiches qui durant les deux conflits mondiaux incitaient au recrutement. La première d'entre elles était celle de Lord Kitchener, ministre de la Guerre du Royaume-Uni, publiée en 1914 et affichant : « Britons wants YOU. Join your country army ! ». Puis elle a été adaptée en Italie, en Allemagne, en Hongrie, en Russie, puis aux Etats-Unis en 1916 : c'est l'image célèbre de l'oncle Sam qui dit dans la même position « I want YOU for US Army » (à rapprocher donc des mots de Bombastus).

La fleur qu'observe Cigognac dans la dernière case porte bien le nom scientifique d' "Endymion nutans", ce qui est une première référence à la lune après le débarquement des pirates dans les îles Tangerines... En effet, le berger Endymion à qui la plante doit son nom (en raison de son aspect "endormie", car dans le mythe, Endymion se trouve plongé dans un sommeil éternel) est l'amant de la déesse de la lune (appelée Séléné, Phoebé ou Artémis).

page 43 : Une référence, bien sûr, à la Controverse de Valladolid, qui eut pour but de déterminer, en 1550, si les Indiens d'Amérique avaient ou non une âme. Elle opposa le dominicain Bartolomé de Las Casas (défenseur des indiens) et le théologien Juan Ginés de Sepúlveda (leur détracteur) devant l'empereur Charles Quint. Cette controverse venait pourtant 13 ans après la bulle Veritas ipsa du 2 juin 1537 qui condamnait l'esclavage des Indiens et affirmait leur droit, en tant qu'êtres humains, à la liberté et à la propriété.Jean-Claude Carrière en a fait un récit en 1992, la même année il signe également le scénario du film, et, en 1999, il en fait une pièce de théâtre. (Voir ici.)

-> Dans la septième case se trouve Rahan, le fils des âges farouches (premier rang, troisième personnage en partant de la gauche). [merci à Jean-Luc Masbou !]


<< Les Références du Tome 2 | References | Les Références du Tome 4 >>


Page mise à jour le 24 février 2017 à 16h22
Édition (mot de passe: "dcdc") - Historique - Impression