Accès au forum     Accès au site
[ Manuel d'introduction au wiki - Changements récents - Recherche - Bac à sable ]

Auteurs | Albums | Visite guidée | Personnages | Détails | Références | Figures de style | Encyclopédie | Dictionnaire | Expressions étrangères | Jurons | Vos dessins | Fictions | Pour en savoir plus | Éditer le menu

ReferencesDuTome1

Page mise à jour le 01 octobre 2016 à 14h53
Édition (mot de passe: "dcdc") - Historique - Impression

Attention : ne sont relevées ici que les vraies références, explicites ou cachées, mais pas les références du type "cela me fait penser à".


<< | References | Les Références du Tome 2 >>


Tome 1 : Le Secret du janissaire

Et, bien sûr, les noms de Lope et Armand sont inspirés du Roman de Renart (voir ArmandRaynalDeMaupertuis et LopeDeVillalobosYSangrin).
Akkad ou Agadé est une ville de l'ancienne Mésopotamie. Elle était sans doute située près de Babylone. Le site archéologique n'a toujours pas été identifié. L'Empire d'Akkad (2450-2200 av.JC) a subi une invasion des Amorrites vers 2217, mais sa fin est généralement située en 2193 par l'invasion des Gutis, des montagnards descendus du Zagros, peuple oppresseur et ignorant le culte des Dieux. La chute d'Akkad permettra l'émergence de l'Empire Amorrite, que les Égyptiens désignent sous le nom de Hyksos ("Maitres des Terres Étrangères"). Ces Hyksos allèrent même jusqu'à chasser les dirigeants de la XIIIe dynastie égyptienne, qui siégaient à Memphis, et fondèrent la XVe et la XVIe dynastie d'Égypte (entre -1674 et -1548), régnant sur la Basse et la Moyenne Égypte durant plus d'un siècle.

-> On notera toutefois une légère incohérence temporelle de la part d'Ayroles, puisque le nom ethnique de Cananéen apparaît pour la première fois dans un texte de Maridaté des environs de -1750, soit bien longtemps après la chute d'Akkad... Il s'agirait donc d'akkadien ancien, qui s'est ensuite transformé en assyro-babylonien ancien, au moment de la chute d'Akkad.

-> De plus, des écrits de l'époque d'Akkad seraient en cunéiforme, sur des tablettes d'argile. Une version sur parchemin (celle du Raïs Kader) serait donc une copie (ce n'est pas impossible, mais c'est notable). La case 2 nous montre d'ailleurs ce parchemin, et l'écriture ressemble à du cunéiforme, même si les symboles sont beaucoup plus espacés que sur des tablettes.

-> Or son surnom vient du village d'origine de sa famille, Ebro, et son surnom veut donc dire "Fils de l'Ebraïte". D'autant plus que si conversion il y avait eu, ce serait son père le versatile et non lui ! (son père qui était diacre dans l'église syriaque...). Ayroles a donc utilisé une documentation non au fait de cette correction d'erreur historique, dont tous les détails peuvent être trouvés sur cette page.

\\De même, "La fourrure trouée mais l'honneur intact", réfère à Cyrano :

"Moi, c'est moralement que j'ai mes élégances.
Je ne m'attife pas ainsi qu'un freluquet,
Mais je suis plus soigné si je suis moins coquet ;
Je ne sortirais pas avec, par négligence,
Un affront pas très bien lavé, la conscience
Jaune encor de sommeil dans le coin de son oeil,
Un honneur chiffonné, des scrupules en deuil."


<< | References | Les Références du Tome 2 >>


Page mise à jour le 01 octobre 2016 à 14h53
Édition (mot de passe: "dcdc") - Historique - Impression