Accès au forum     Accès au site
[ Manuel d'introduction au wiki - Changements récents - Recherche - Bac à sable ]

Auteurs | Albums | Visite guidée | Personnages | Détails | Références | Figures de style | Encyclopédie | Dictionnaire | Expressions étrangères | Jurons | Vos dessins | Fictions | Pour en savoir plus | Éditer le menu

Maracaibo

Page mise à jour le 05 juin 2006 à 14h06
Édition (mot de passe: "dcdc") - Historique - Impression

<< Les îles Tangerines | Encyclopedie | Le Tétrodon ascensionnel >>


Maracaïbo

Ville du Venezuela. C'est une ville mythique dans l'histoire des pirates & flibustiers des Caraïbes...

Elle est bâtie au bord du lac Maracaïbo, relié à la mer par un chenal. Actuellement le lac est bien pollué par le pétrole qu'on y exploite (soit dit en passant). Fondée en 1571, elle a environ 4000 habitants à l'époque. Et est réputée la ville la plus malsaine de la région !... Mais c'est une ville considérée comme riche et qui excite les convoitises.

En 1666, un pirate français, L'Olonnois, sombre brute sanguinaire, avec 5 petits navires et plus de 400 pirates, la pille. Le butin sera estimé à 260.000 pièces de huit (pièces d'argent españoles couramment utilisées aux caraïbes), 150.000 écus de bijoux & gargantilles, des esclaves etc. Le pactole... Le rêve de tout pirate... (ne le répétez pas : officiellement, le butin n'a pas excédé 80.000 pièces...).

En 1669, c'est un pirate anglais, Henry Morgan, qui déboule et pille la ville.

En 1678, c'est un Français, De Grammont, qui recommence...

Le souvenir de ces pillages fructueux se conservent et, pour un pirate, évoquer Maracaïbo c'est un peu comme Austerlitz pour un grognard de Napoléon. On comprend la référence dans la bouche du Raïs Kader, "le janissaire, jadis émissaire, aujourd'hui corsaire" et donc pirate patenté à ses heures de loisir...


<< Les îles Tangerines | Encyclopedie | Le Tétrodon ascensionnel >>


Page mise à jour le 05 juin 2006 à 14h06
Édition (mot de passe: "dcdc") - Historique - Impression