Accès au forum     Accès au site
[ Manuel d'introduction au wiki - Changements récents - Recherche - Bac à sable ]

Auteurs | Albums | Visite guidée | Personnages | Détails | Références | Figures de style | Encyclopédie | Dictionnaire | Expressions étrangères | Jurons | Vos dessins | Fictions | Pour en savoir plus | Éditer le menu

BoneyBoone

Page mise à jour le 06 juin 2012 à 10h26
Édition (mot de passe: "dcdc") - Historique - Impression

<< Capitan Mendoza | Personnages | Cigognac >>


Boney Boone

Boney Boone est certainement le pirate le plus drôle qui ait jamais vécu au XVII siècle ; on a même parfois du mal à croire à son personnage, tant il s'efforce de se faire appeler "Captain Boone" alors que tout le monde voudrait l'appeler "Monsieur" (son embonpoint contredisant de plus ce que son surnom "Boney" laisse entendre), ou encore parce qu'il n'a sur l'épaule qu'un poulet, en guise de perroquet.

Mais il ne faut pourtant pas s'y tromper : le Captain Boone est un vrai pirate, sachant manier le sabre et haranguer ses hommes, ainsi que le fait remarquer Monsieur de Cigognac à Hermine. Il sait aussi être cruel et sans merci, comme il se doit : il n'hésite, par exemple, pas une seconde à passer Lope, Armand, Kader et Eusèbe à la planche ; et si Hermine ne s'était pas interposée, il y a longtemps qu'il aurait aussi laissé torturer Plaisant et Andreo. Comme de juste, c'est bien également la soif de l'or qui préside à toutes ses décisions. Pourtant, la stratégie d'Hermine visant à diviser les pirates va réussir à le convaincre de ne pas partager le trésor… car il voudrait bien croire à un avenir glorieux dans la luxueuse Angleterre, même s'il n'en a absolument pas la prestance ! Dès lors, puisqu'à la fin de l'acte IV Boney Boone se rend compte que, sur les îles Tangerines, de trésor il n'y a pas (« Me voilà gros Jean comme devant ! »), quel sera l'avenir des pirates dans la suite de ces aventures ? Boney Boone pourra-t-il continuer sans son perroquet ? Gageons qu'ils ne s'éloigneront guère de nos héros, et, qui sait, peut-être même prendront-ils part, aux côtés du Raïs Kader, à la prise de Maracaïbo ? Le "captain" Boney Boone porte bien son nom, dans lequel on retrouve un double écho du mot anglais bone signifiant « os ». En effet il porte toujours dans sa barbe un os de poulet (!) ; et dans ses jurons (qui s’inscrivent bien dans la tradition d’un autre capitaine de la BD : Haddock), Boone se réfère systématiquement à des os du squelette humain, qu'il associe souvent au diable… En voici la liste : rotules de Belzébuth (II, 16), fémurs de Lucifer (II, 25), clavicules d’Astaroth (II, 26), mille tibias (II, 33 et IV, 30 et 44), coccyx fourchu de Satan (II, 35), astragale de Neptune (III, 6) dix-huit tarses de Satan (III, 6), mille fémurs (III, 24 et 42), deux mille tibias (III, 42), os iliaque du grand cornu (IV, 10) [merci à Éric]. On peut également noter que "a boon", en anglais, signifie une aubaine, une aide précieuse. Il est vrai que le personnage de Boney Boone se retrouve souvent à aider les héros bien malgré lui.


<< Capitan Mendoza | Personnages | Cigognac >>


Page mise à jour le 06 juin 2012 à 10h26
Édition (mot de passe: "dcdc") - Historique - Impression