10 meilleurs moments du tome 10

Discutons de l'oeuvre: Tout sur nos héros, leurs aventures, les références, l'écriture...

Modérateurs : hsdcdb, Aragathis

Répondre
Avatar du membre
nodasyfr
Messages : 87
Enregistré le : 29 mai 2008, 21:13
Localisation : près de Nantes

10 meilleurs moments du tome 10

Message par nodasyfr » 29 mai 2012, 19:53

Je me suis levé avec cette idée en tête : le forum "lecture et analyse" est moribond, les 10 meilleurs moments du tome 10 n'ont pas été donnés.
Après, je propose, les 10 meilleurs moments des 10 tomes...
Mais pour le moment, je me lance pour les 10 moments du tome 10 :
- Le retour à Venise.
- Les tronches au départ de la fusée.
- Le pirate qui reçoit une pomme et ce qui s'en suit.
- Appelez-moi Roxane.
- Eusèbe et Armand lors du Le duel Rais Kader /Don lope.
- La dernière gaffe d'Eusèbe.
- Suivez ce caillou !
- Je tâcherai d'être bref.
- Notre Capitan, nous capitulons.
- Les larmes de Bombastus.
Il y en a d'autres, tellement d'autres !
A vous !
"Le savoir, n'est-ce pas, est un bien précieux. Trop précieux pour ne pas être partagé !"

Battologio d'Epanalepse, l'érudit

Avatar du membre
Maxime
Messages : 117
Enregistré le : 04 janv. 2012, 19:20

Re: 10 meilleurs moments du tome 10

Message par Maxime » 31 mai 2012, 17:57

J'ai beaucoup aimé la réplique du Rais: "Mon trésor ! ... je l'ai retrouvé !" et le tant attendu "Je veux épouser votre fille !" de Lope ! Sinon mes moments préférés sont déjà cités nodasyfr...
Le moment d'adieu où toute notre fière équipée se sépare... :cry: très beau aussi.
J'aurai bien voulu voir le mariage entre notre Hidalgo et notre belle Gitane ! Dans un palais d'Orient avec des fontaines et des jardins luxuriants... GAAAAH ! Ce serait parfait !
Modifié en dernier par Maxime le 22 juil. 2013, 09:46, modifié 1 fois.
Le véritable Enfer se trouve en chacun de nous.

johny3329
Messages : 1
Enregistré le : 08 janv. 2013, 10:28

Re: 10 meilleurs moments du tome 10

Message par johny3329 » 08 janv. 2013, 10:35

Ancien membre de l'ancien site, mes pas m'ont ramené par ici.

Cette série est d'une richesse à couper le souffle au bédémane moyen.

Répondre