Citations

Discutons de l'oeuvre: Tout sur nos héros, leurs aventures, les références, l'écriture...

Modérateurs : hsdcdb, Aragathis

Avatar du membre
Aragathis
Messages : 2680
Enregistré le : 02 nov. 2007, 20:51
Localisation : Haute-Savoie

Message par Aragathis » 26 nov. 2007, 20:19

Plaisant: Poursuivons la répétition!
Andréo: Quelle est la scène suivante?
Plaisant: La scène de la galère.

Avez-vous remarqué que leurs visages d'une case à l'autre ne bougent pas d'un poil? Ce sont les masques qui donnent une tête ricanante, grimaçante à Andréo et un visage jovial et un brin rigolard, alors que leurs véritables expressions sont celles de la case suivante...
Modifié en dernier par Aragathis le 01 déc. 2007, 10:27, modifié 1 fois.
Ainsi parlait Aragathis.

Avatar du membre
hsdcdb
Messages : 804
Enregistré le : 24 sept. 2007, 22:51

Message par hsdcdb » 26 nov. 2007, 20:30

groopynat a écrit : :idea: Je suis contente que tu fasses la remarque, hsdcdb! Ca m'avait effleuré l'esprit mais je n'osais pas en parler... :oops:



Quand il y a du Cyrano dans le coin, je ne suis jamais très loin. ;)
Et que faudrait-il faire ? ( II,8 )

Avatar du membre
augustin
Messages : 37
Enregistré le : 21 déc. 2007, 19:03
Localisation : Dans la bizarre contrée lunaire d'Hyperbolie

Message par augustin » 29 déc. 2007, 18:33

La tirade la plus savoureuse de la série , quoique pas la plus remarquée, est pour moi dans le tome 8, planche 41, par le Maître d'Armes (en alexandrins évidemment) :
Plus fort, tambours, tonnez ! Roulez gros ! Grondez lourd !
Que la tripe raisonne et l'esprit reste sourd !
Faites assez de bruit pour qu'ici nul ne pense;
Et nous pourrons hagards, assommés de cadence,
Atteler sans broncher sous nos crânes rétifs
Une aimable épithète à d'affreux subtantifs.
Hardi, joyeux soldats ! Allons, bombant le buste,
Chercher de belles morts dans une guerre juste !


Je vous laisse la méditer, oh que c'est savoureux...

Avatar du membre
groopynat
Messages : 168
Enregistré le : 04 nov. 2007, 02:30
Localisation : Picardie

Message par groopynat » 29 déc. 2007, 18:40

Bonsoir Augustin,
oui, c'est vrai que cette tirade est savoureuse et lourde de sens... Je crois que quelqu'un l'avait déjà citée une fois, mais dans un autre sujet (figure de style, peut-être...)
Ca fait un petit moment que je n'ai pas replongé le nez dans les albums (et pour cause, je les ai prêtés) mais il y a tant à relever qu'on ne s'en lasse pas...
"La Providence, par des voies détournées, nous aurait donc menés droit au but?!" (IV,46)

Avatar du membre
Aragathis
Messages : 2680
Enregistré le : 02 nov. 2007, 20:51
Localisation : Haute-Savoie

Message par Aragathis » 29 déc. 2007, 21:17

^^C'est moi, pour parler des oxymore du maître d'armes, qu'on retrouve dans les deux derniers vers. Et en effet, c'est une magnifique tirade.
Ainsi parlait Aragathis.

Armand de Maupertuis
Messages : 1
Enregistré le : 02 févr. 2008, 14:11

Message par Armand de Maupertuis » 02 févr. 2008, 14:48

Moi je suis resté émerveillé par le tome 8. Décidement, nous ne sommes jamais déçu! alors j'en ai relevé trois qui ne me semble pas citées:

Maître d'arme: Mais je n'en ferai rien. Pour prix de votre audace, vous vous contenterez....de mon gant dans la face!
"Tchiaff!"
Eusèbe: Aïe!

Puis:
Maître d'arme: Ultime hommage avant que je vous catapulte tel un icare encor du zenith vers les flots...par une belle chute...un bon récit se clôt. "tïng!"

Enfin:
Maître d'arme: Parbleu! la fin approche et je resterais coi? résonnez, ô ma lyre! ô muse, inspirez-moi! Je ne veux pas mourrir sur cette barricade...sans avoir pu lancer...une ultime...tirade!

Sinon je voudrais juste dire que je trouves très intélligent le fait d'avoir mis cette couleur rouge dans le dessin pour la bataille.

Bravo aux auteurs! et puis 10 tome....c'est peu....on en veut toujours plus s'il ne sort que des tomes comme celui là!

ps: le maître d'arme pourrait bien rivaliser avec mon chouchou Armand!^^
Maupertuis ose et rit!

Avatar du membre
N'Elouïse
Messages : 47
Enregistré le : 30 sept. 2008, 10:29
Localisation : Normandiie!
Contact :

Message par N'Elouïse » 30 sept. 2008, 10:33

Aragathis a écrit :Maître d'armesOsez l'alexandrin : douze pieds, rime riche,/ Pause au mitan du vers... (*PAF*)
ArmandCésure à l'hémistiche.


hey! ça c'est vraiment LA citation que j'aime! rien que ces 3 petites cases! j'adore l'effet et l'air entendu qu'ont Armand et Eusèbe quand Armand proclame cette chute ^^

mais j'y pense, Aragathis a une belle signature: "L'ultime alexandrin sera le coup de grâce
Assenant sans merci douze pieds dans ta face" seulement, de qui est-ce? j'ai comme un tru..
"Ouvre cette porte! Misérable pourceau conçu à tâtons dans un hôtel borgne! Avise-toi de m'effleurer et tu pourras chanter pour le pape!" Doña Hermine

Avatar du membre
Aragathis
Messages : 2680
Enregistré le : 02 nov. 2007, 20:51
Localisation : Haute-Savoie

Message par Aragathis » 30 sept. 2008, 14:50

C'est de Monsieur Ayroles, tome sept, page 5.
Ainsi parlait Aragathis.

Avatar du membre
N'Elouïse
Messages : 47
Enregistré le : 30 sept. 2008, 10:29
Localisation : Normandiie!
Contact :

Message par N'Elouïse » 30 sept. 2008, 14:59

c'est pas d'un perso plus précis? lol
(oui désolée, j'ai juste acheté le tome 8 moi pour l'instant... tous les autres je les ai lu en bibli ya plus ou moins longtemps... et ça fait bien quelques Noël que je commande les coffrets... mais on dirait qu'il m'entend pas Papy Noël mdr)
"Ouvre cette porte! Misérable pourceau conçu à tâtons dans un hôtel borgne! Avise-toi de m'effleurer et tu pourras chanter pour le pape!" Doña Hermine

Avatar du membre
Aragathis
Messages : 2680
Enregistré le : 02 nov. 2007, 20:51
Localisation : Haute-Savoie

Message par Aragathis » 30 sept. 2008, 15:51

C'est Armand, bien entendu!
Ainsi parlait Aragathis.

Avatar du membre
N'Elouïse
Messages : 47
Enregistré le : 30 sept. 2008, 10:29
Localisation : Normandiie!
Contact :

Message par N'Elouïse » 30 sept. 2008, 15:53

merci messire ^^
"Ouvre cette porte! Misérable pourceau conçu à tâtons dans un hôtel borgne! Avise-toi de m'effleurer et tu pourras chanter pour le pape!" Doña Hermine

Avatar du membre
AmélieD
Messages : 167
Enregistré le : 09 oct. 2008, 20:57
Localisation : Caesaromagus

Message par AmélieD » 09 oct. 2008, 21:10

Tome 2, p. 45 :

ARMAND (montant à bord du Hollandais volant) -- En brandissant telle une arme le flambeau de la raison, nous renverrons à leurs limbes imaginaires les spectres qui hantent cette sinistre carcasse !

DON LOPE -- La raison ! Il a raison ! Saint Antoine de Padoue, faites briller sur moi les lumières de la raison... gulp ! (Il se trouve face aux squelettes de l'équipage du navire fantôme) Vous... vous ne m'effrayez point, belliqueux cadavres ! Je vais vous renvoyer d'où vous venez ! Et si ce n'est à coups de flambeau, du moins le ferai-je à coups de sabre !


Cette succession de répliques est typique des caractères de notre cartésien français et de notre pieux hidalgo...
Saint Antoine de Padoue, faites briller sur moi les lumières de la raison !

Avatar du membre
hsdcdb
Messages : 804
Enregistré le : 24 sept. 2007, 22:51

Message par hsdcdb » 12 oct. 2008, 00:09

N'Elouïse a écrit :
Aragathis a écrit :Maître d'armesOsez l'alexandrin : douze pieds, rime riche,/ Pause au mitan du vers... (*PAF*)
ArmandCésure à l'hémistiche.


hey! ça c'est vraiment LA citation que j'aime! rien que ces 3 petites cases! j'adore l'effet et l'air entendu qu'ont Armand et Eusèbe quand Armand proclame cette chute ^^

mais j'y pense, Aragathis a une belle signature: "L'ultime alexandrin sera le coup de grâce
Assenant sans merci douze pieds dans ta face" seulement, de qui est-ce? j'ai comme un tru..



Pour moi, cela reste LA PLUS GRAVE ERREUR d'Ayroles.

Il n'aurait jamais dû écrire cela, et cela restera une tâche indélébile au revers de cette série.

Les vers français n'ont pas de "pieds", ils ont des syllabes.
Un "pied" est en prosodie la combinaison de deux ou trois syllabes (exceptionnellement quatre en grec ancien pour un hapax) selon leur longueur ou leur hauteur.
Et que faudrait-il faire ? ( II,8 )

Avatar du membre
AmélieD
Messages : 167
Enregistré le : 09 oct. 2008, 20:57
Localisation : Caesaromagus

Message par AmélieD » 12 oct. 2008, 11:44

Certes, mon cher hsdcdb, mais il me semble bien que les Français ont néanmoins utilisé le terme de "pied" pour désigner les syllabes des vers pendant plusieurs siècles. A l'époque où parle Armand, il me paraît difficile de l'imaginer dire "syllabe" au lieu de "pied".
Alors, qu'est-ce qui doit prévaloir : le souci scientifique d'utiliser le mot juste ou la vraisemblance des termes utilisés ?

Ce qui m'a chagrinée, c'est l'erreur sur le γνῶθι σέαυτον (gnôthi seauton), car le thêta θ est, je crois, remplacé par un tau τ. Il faut que je vérifie la page, d'ailleurs, quand je serai rentrée chez moi ce soir. Mais c'est bien triste, de trouver ainsi des barbarismes sur la Lune !
Saint Antoine de Padoue, faites briller sur moi les lumières de la raison !

Avatar du membre
Aragathis
Messages : 2680
Enregistré le : 02 nov. 2007, 20:51
Localisation : Haute-Savoie

Message par Aragathis » 12 oct. 2008, 12:06

Pour le thêta, il est effectivement remplacé par un tau. Par contre, il me semble que les pieds n'ont jamais été utilisés en français... Mais je n'en suis pas sûr, donc je ne me prononce pas définitivement.
Ainsi parlait Aragathis.

Répondre