Page 9 sur 11

Re: Références artistiques

Posté : 05 nov. 2010, 12:27
par Aragathis
Toujours dans les références, saviez-vous que le médecin, alchimiste et astrologue dit Paracelse s'appelait en réalité Philippus Theophrastus Aureolus Bombastus von Hohenheim ?

Le von Hohenheim, d'ailleurs sera bien sûr reconnu par les fans de Fullmetal comme l'inspiration du van Hohenheim du manga.

Re: Références artistiques

Posté : 05 nov. 2010, 17:39
par Aragathis
Vraiment ? Je l'ai cherché pourtant...

Re: Références artistiques

Posté : 05 nov. 2010, 21:27
par Colin
Doute ! Le "Vespertilion Fulminant", n'est-ce pas, plutôt que l'improbable machine "volante" de Bombastus, l'étrange engin -qui n'est pas sans rappeler un certain euh...De Vinci, je crois- que le savant présenta à un Cyrano suspicieux au huitième Acte ?

Re: Références artistiques

Posté : 16 janv. 2012, 23:15
par Mayeul
Une petit référence au glam Metal, je ne sais pas si elle a déjà été remarquée quelque part dans tout le reste du forum...

Acte IX, page 25. Le Maître d'Arme et Eusèbe sont hôtes des mimes des bois et dînent.
A la vignette 4 on voit quatre mimes maquillés différemment...

Ces quatre-là sont maquillés comme les membres du groupe Kiss : on retrouve "the catman" en haut à gauche (Peter Criss, batterie), "the spaceman" en bas à gauche (Thommy Thayer, guitare solo), "the demon" au milieu (Gene Simmons, bassiste) et "the starchild" en haut à droite (Paul Stanley, guitare rythmique).

I was made for loving you baby...

Re: Références artistiques

Posté : 18 janv. 2012, 22:17
par hsdcdb
Fout i bel ! :clapping:

La référence n'avait en effet pas été relevée jusqu'alors. Bien vu ! Et bien précise en outre...

Re: Références artistiques

Posté : 18 févr. 2012, 14:07
par Edin
Magnifique ! Et bien vu !!

Re: Références artistiques

Posté : 19 avr. 2012, 11:30
par Laurent Jerry
Allons-y pour les références du tome 10 !

De mémoire, vu que je n'ai pas le tome sous la main, j'en citerais deux ou trois en vrac, qui ont par ailleurs été pour certaines évoquées ailleurs :
  • Lors du jugement de Monsieur, à côté du greffier se tient... un autre greffier, qui fait peur à Eusèbe !
  • Durant la conférence de Bombastus, le pirate cochon et le duc de Westminster, motivés par leur appât du gain, vont ouvrir un coffre, qui se trouve contenir le chat de Schrödinger, bien vivant.
  • Par ailleurs, la manière dont ce chat est présenté rappelle très fortement la scène de la taverne dans Shrek 2, les yeux seuls du félin perçant de leur regard les intrus.
  • À ce moment même, le duc de Westminster reçoit une pomme (rouge, à l'instar des rayons lunaires d'éclipse qu'évoque concomitamment notre savant préféré) et en tire instantanément une théorie newtonienne digne de la Rubrique-à-Brac... bien dans la continuité de la coccinelle du tome 9 !
  • Je ne sais pas si le labyrinthe dans lequel erre Armand est volontairement ou non centré sur un © copyright, mais peut-être qu'une revendication de propriété était nécessaire de la part des auteurs. Cela dit, ce pourrait être un copyleft
  • À propos des auteurs... avez-vous remarqué, page 47, sur la dernière image, en bas à droite (la fête avec les pirates à Santorin, car il ne fait aucun doute qu'ils ont amerri à Santorin) : deux petits personnages qui regardent bras croisés la fête battre son plein. Ne dirait-on point Ayroles et Masbou eux-mêmes, contemplant leur œuvre de manière rétrospective ?
Il faudrait encore ajouter de nombreuses autres remarques. Elles viendront avec le temps.

Re: Références artistiques

Posté : 19 avr. 2012, 14:11
par personne
Laurent Jerry a écrit : À propos des auteurs... avez-vous remarqué, page 47, sur la dernière image, en bas à droite (la fête avec les pirates à Santorin, car il ne fait aucun doute qu'ils ont amerri à Santorin) : deux petits personnages qui regardent bras croisés la fête battre son plein. Ne dirait-on point Ayroles et Masbou eux-mêmes, contemplant leur œuvre de manière rétrospective
C'est bien aussi ce qu'il me semblait.
Tiens, d'ailleurs, sur la page qui précède : aucun rapport, mais l'étrangeté cornemusienne de la lune se fait violemment bizuter !... à la 7eme case, elle se voit verser une bonne lampée de pinard, et deux cases plus tard, en arrière plan,... Voyez par vous-même.

Re: Références artistiques

Posté : 19 avr. 2012, 18:13
par Poupi
Tout à fait honteux. Et certains parents offrent cette BD à leurs enfants ?!

Sinon, ajoutons qu'on peut voir la scène du balcon entre Séléné et Armand comme une contre-référence à Cyrano, puisque c'est Séléné qui finit par y démontrer ses talents de poète lyrique.
De même la plainte versifiée d'Armand, où il déplore sa truffe de face par rapport au nez de profil de Cyrano, peut être vue comme l'antithèse de la pièce de Rostand, où Cyrano évoque à son ami l'espoir qu'il conçoit parfois d'être aimé de Roxanne, jusqu'à apercevoir l'ombre de son profil.

Dans le genre "petit détail absurde", page 43, 3ème case, Eusèbe a l'air de méconnaître le régime alimentaire des dauphins.
La référence à la Genèse (la poussière) est rigolote en ceci qu'elle constitue une exploitation très littérale d'une expression métaphorique ou spirituelle ; cette figure porte un nom que je ne parviens pas à retrouver ; il me semble que c'est une forme particulière de catachrèse, mais il faudrait que je vérifie.
Et comme j'en loupe pas une pour ramener ma confiture, je signale à l'assemblée que l'archipel de Santorin, cité par notre Laurent Jerry à nous, est le reliquat d'une île plus grande détruite il y a plusieurs millénaires par un cataclysme volcanique ; d'aucuns ont vu dans cette histoire une inspiration du mythe de l'Atlantide, rien d'étonnant donc à ce que les lignes commerciales entre la Lune et la Terre y fassent escale.

Re: Références artistiques

Posté : 19 avr. 2012, 18:16
par Poupi
Ah, et j'oubliais : avez-vous vu la vitesse à laquelle notre cher Bombastus parvient à se changer intégralement, page 40 ?

Re: Références artistiques

Posté : 19 avr. 2012, 18:40
par personne
Oui, et d'ailleurs, pourquoi portait-il ses habits de chirurgien ? Venait-il de recoudre un blessé ; ou de découdre sadiquement quelque soldat ?

Re: Références artistiques

Posté : 19 avr. 2012, 20:13
par Bragelonne
Hum? ben non juste pour soigner Andreo.
Mais merci y' avait un ou deux trucs que je n'avais pas vu.
Au fait ça me perturbe c'est quoi l'objet enroulé dans du tissu à la case 8 de la page 17 ?

Re: Références artistiques

Posté : 19 avr. 2012, 20:23
par personne
C'est toujours ce qui est évident qui nous échappe. Autant pour moi.

Re: Références artistiques

Posté : 20 avr. 2012, 00:46
par Aragathis
Je n'ai pas mon album sous la main, mais ne parleriez-vous pas d'un kallicrinito... décaenthéro... millitirakakatois... d'un de ces pu*** de perroquets conteurs tel que celui que fracassa notre délicat loup au tome 6 ?

Re: Références artistiques

Posté : 20 avr. 2012, 00:48
par Poupi
C'est à ça que j'avais pensé aussi.