Références littéraires et figures de style, vers...

Discutons de l'oeuvre: Tout sur nos héros, leurs aventures, les références, l'écriture...

Modérateurs : hsdcdb, Aragathis

Avatar du membre
Aragathis
Messages : 2680
Enregistré le : 02 nov. 2007, 20:51
Localisation : Haute-Savoie

Re: Références littéraires et figures de style, vers...

Message par Aragathis » 27 nov. 2009, 18:22

Espèce de blasé :? .
Ainsi parlait Aragathis.

Avatar du membre
le lapin
Messages : 13
Enregistré le : 18 nov. 2009, 20:22

Re: Références littéraires et figures de style, vers...

Message par le lapin » 27 nov. 2009, 18:45

Comme j'entends déjà ma prof de français le dire : "La métonymie c'est remplacer le contenant par le contenue" donc quand on boit un verre on boit ce qu'il y a dedans :good: (la définition du terrifiant captain étant un peu...saugrenue!) Mais c'est pas que ça comme l'a dit le susnommé captain.

Le chiasme est une construction croisée, souvent utilisée pour opposer 2 idées: "Il faut manger pour vivre et non vivre pour manger"



J'ai apporté ma contribution?!(j'espère :joker: )

Avatar du membre
kervin
Messages : 1141
Enregistré le : 21 févr. 2008, 18:51

Re: Références littéraires et figures de style, vers...

Message par kervin » 27 nov. 2009, 18:58

Clap. Clap. Clap.

Admirable travail, mon Captain ! On devrais vous sacrer Marquis !
"Imaginer, c'est hausser le réel d'un ton." Gaston Bachelard.

Avatar du membre
groopynat
Messages : 168
Enregistré le : 04 nov. 2007, 02:30
Localisation : Picardie

Re: Références littéraires et figures de style, vers...

Message par groopynat » 28 nov. 2009, 23:39

Rien à voir avec les doctes et admirables analyses dernièrement développées, mais suis-je la seule à projeter sur les traits (voire le discours) de l'hyperintendant de la case 3 page 33 une vague ressemblance avec un hyperprésident de notre connaissance?

Plus sérieusement, je ne sais si quelqu'un l'a déjà signalé, mais la portée de la case 1 page 39 reproduit la partition de la "Marche pour la cérémonie des Turcs" de Lully, à écouter ici par exemple: http://www.youtube.com/watch?v=qypyCKt7i_Q qui fut écrite pour l'un des intermèdes de la comédie-ballet de Molière Le Bourgeois gentilhomme (voir aussi ici: http://sitelully.free.fr/bg.htm).
Excellents Ayroles et Masbou!

Edit: dans ma hâte je me suis trompée de sujet: il faudrait plutôt téléporter cette remarque dans la catégorie "Références artistiques" non?
"La Providence, par des voies détournées, nous aurait donc menés droit au but?!" (IV,46)

Avatar du membre
Laurent Jerry
Messages : 359
Enregistré le : 10 déc. 2007, 12:14
Localisation : J'ai quitté ma caverne / J'accueille en ma taverne / en lisant un bon Verne / Au-dessus de ...
Contact :

Re: Références littéraires et figures de style, vers...

Message par Laurent Jerry » 29 nov. 2009, 16:31

En tout cas, ce fut effectivement dit et même analysé (plus ou moins intelligemment, mais analysé) ailleurs.
Image

Avatar du membre
groopynat
Messages : 168
Enregistré le : 04 nov. 2007, 02:30
Localisation : Picardie

Re: Références littéraires et figures de style, vers...

Message par groopynat » 29 nov. 2009, 23:00

Laurent Jerry a écrit :En tout cas, ce fut effectivement dit et même analysé (plus ou moins intelligemment, mais analysé) ailleurs.
Oups, au temps pour moi, cher Laurent, :oops: je fais acte de contrition et rends justice à ton analyse remarquable, y compris celle de l'armure ;) . Je passe décidément bien trop vite sur le forum et en néglige bien des pages, mais vous y lire, fidèles et assidus contributeurs aux posts avisés et non moins plaisants, m'esbaudit toujours. :clapping:

edit orthographique
"La Providence, par des voies détournées, nous aurait donc menés droit au but?!" (IV,46)

Avatar du membre
Aragathis
Messages : 2680
Enregistré le : 02 nov. 2007, 20:51
Localisation : Haute-Savoie

Re: Références littéraires et figures de style, vers...

Message par Aragathis » 30 nov. 2009, 20:12

Oui mais la tronche innocente que tire Cénile, sourire jusqu'aux oreilles et grands yeux humides, mains croisées en sus, me rappelle furieusement quelque personnage. Impossible en revanche de remettre le doigt dessus...
Ainsi parlait Aragathis.

Avatar du membre
kervin
Messages : 1141
Enregistré le : 21 févr. 2008, 18:51

Re: Références littéraires et figures de style, vers...

Message par kervin » 30 nov. 2009, 22:25

Je suis dans le même cas que vous chers confrères...
"Imaginer, c'est hausser le réel d'un ton." Gaston Bachelard.

Avatar du membre
Aragathis
Messages : 2680
Enregistré le : 02 nov. 2007, 20:51
Localisation : Haute-Savoie

Re: Références littéraires et figures de style, vers...

Message par Aragathis » 30 nov. 2009, 22:29

Il me serait impossible, de mémoire, de toutes les ressortir, mais celle-ci est plutôt nette dans mon hippocampe : souvenez-vous que "c'est une farce italienne ! - N'allez pas un faire un drame ! - Italienne ? Peu me chaut : je suis espagnol !".
Eh bien une référence directe à Cyrano de Bergerac, que je lis pour la première fois avec délectation : acte I scène 6, "Vous allez joindre, essain charmant et fol, à la farce italienne le drame espagnol".
Ainsi parlait Aragathis.

Avatar du membre
Aragathis
Messages : 2680
Enregistré le : 02 nov. 2007, 20:51
Localisation : Haute-Savoie

Re: Références littéraires et figures de style, vers...

Message par Aragathis » 01 déc. 2009, 17:09

Et pourtant... Je n'arrive pas à savoir si la réminiscence qu'il me file se rapporte à un personnage réel, un acteur, ou à un dessin ; et là, encore moins s'il s'agit d'un dessin fixe ou animé...
Ainsi parlait Aragathis.

Avatar du membre
kervin
Messages : 1141
Enregistré le : 21 févr. 2008, 18:51

Re: Références littéraires et figures de style, vers...

Message par kervin » 01 déc. 2009, 17:11

En bref, nous errons dans la plus noire des ignorances.
"Imaginer, c'est hausser le réel d'un ton." Gaston Bachelard.

Avatar du membre
Aragathis
Messages : 2680
Enregistré le : 02 nov. 2007, 20:51
Localisation : Haute-Savoie

Re: Références littéraires et figures de style, vers...

Message par Aragathis » 01 déc. 2009, 18:09

Tes études intensives te rendent ironique. J'aime bien.
Ainsi parlait Aragathis.

Avatar du membre
groopynat
Messages : 168
Enregistré le : 04 nov. 2007, 02:30
Localisation : Picardie

Re: Références littéraires et figures de style, vers...

Message par groopynat » 01 déc. 2009, 18:10

Captain Boney Boone a écrit :
Aragathis a écrit :Oui mais la tronche innocente que tire Cénile, sourire jusqu'aux oreilles et grands yeux humides, mains croisées en sus, me rappelle furieusement quelque personnage. Impossible en revanche de remettre le doigt dessus...
C'est, ma foi, mon cas aussi. Un acteur, ou un top-model, quelqu'un dont le métier est de passer son temps devant les objectifs.
Mmh... je sais c'est moyennement convaincant mais ma "projection" venait justement de ces yeux de chien battu, ce sourire doucereux et hypocrite, et ce frottement de mains qui m'a semblé revenir sous la plume de moults caricaturistes ces deux dernières années. OK, :jesors:
"La Providence, par des voies détournées, nous aurait donc menés droit au but?!" (IV,46)

Avatar du membre
Aragathis
Messages : 2680
Enregistré le : 02 nov. 2007, 20:51
Localisation : Haute-Savoie

Re: Références littéraires et figures de style, vers...

Message par Aragathis » 01 déc. 2009, 18:14

:P .

Non, le souvenir m'est plus lointain...
Ainsi parlait Aragathis.

Avatar du membre
Aragathis
Messages : 2680
Enregistré le : 02 nov. 2007, 20:51
Localisation : Haute-Savoie

Re: Références littéraires et figures de style, vers...

Message par Aragathis » 01 déc. 2009, 20:14

Si ça ne se dit pas, on ne s'en gênera que moins.
Pour ce "j'aime bien-beaucoup-tout court" français, il faut dire que le verbe lui-même est sujet à tous les illogismes. "Je t'aime bien" est moindre que "je t'aime". Bon. Mais "je ne t'aime pas", au lieu d'être une simple constatation de neutralité affective, renverse la bascule et signifie "je te déteste, mais à quelques degrés de moins". Lors, "je n'aime pas qu'on me dise qu'on m'aime bien, parce que ce n'est pas aussi bien que je t'aime, et que j'aime qu'on m'aime mieux que bien" devient un sacré bordel.

:jesors:
Ainsi parlait Aragathis.

Répondre