Eusèbe

Discutons de l'oeuvre: Tout sur nos héros, leurs aventures, les références, l'écriture...

Modérateurs : hsdcdb, Aragathis

Avatar du membre
Alex
Site Admin
Messages : 370
Enregistré le : 14 sept. 2007, 15:53
Contact :

Eusèbe

Message par Alex » 03 nov. 2008, 21:43

Eusèbe est un personnage mystérieux au plus haut point...

D'où vient-il ? Quel est son passé ?
Dans Luna Incognita, on en apprend un peu plus...
Il veut expliquer pourquoi il fut emmené aux galères.
Son histoire commence lorsqu'il était, à l'époque, garde du Cardinal. On n'en saura pas plus car il se heurte à l'incrédulité d'Armand, du Raïs Kader et surtout de Don Lope.

Ayant un peu bu chez le roi de la Lune, il interrompt celui-ci en faisant un rapprochement entre le roi avec le prince Jean et lui avec son frère jumeau, avec qui, ils ont des caractères totalement différents.
Une fois encore, on aimerait en savoir un peu plus sur sa vie mais Don Lope le rappelle à l'ordre pour qu'il cesse d'interrompre le roi.

Quelles sont vos hypothèses ?

Pourquoi a-t-il était envoyé aux galéres ?
Comment a-t-il pu être garde du cardinal ?

Avatar du membre
Aragathis
Messages : 2680
Enregistré le : 02 nov. 2007, 20:51
Localisation : Haute-Savoie

Message par Aragathis » 03 nov. 2008, 22:03

Son frère a tué quelqu'un (le cardinal?) et Eusèbe, à cause de sa ressemblance, a été accusé et condamné aux galères à sa place. En tout cas, c'est ce que mes nuits d'angoisse à imaginer l'histoire de notre carottophage m'ont amené à penser.
Ainsi parlait Aragathis.

Avatar du membre
hsdcdb
Messages : 804
Enregistré le : 24 sept. 2007, 22:51

Message par hsdcdb » 06 nov. 2008, 01:06

Aragathis a écrit :Son frère a tué quelqu'un (le cardinal?) et Eusèbe, à cause de sa ressemblance, a été accusé et condamné aux galères à sa place. En tout cas, c'est ce que mes nuits d'angoisse à imaginer l'histoire de notre carottophage m'ont amené à penser.
A mon avis, c'est quelque chose de beaucoup plus grave :

* Eusèbe n'a pas de frère jumeau, il est schizophrène et il CROIT qu'il a un frère jumeau.

* Il était l'animal de compagnie d'un cardinal quelconque et il a eu l'outrecuidance de "tuer" le champ de carottes du cardinal en mangeant toutes les pousses à peine nées, empêchant de ce fait le renouvellement de la culture.

Non ?

Je me demande quand même ce qu'Ayroles va nous inventer. Il s'est fichu dans un sacré pétrin. Mais nul doute que ce qu'il va trouver va être super.
Et que faudrait-il faire ? ( II,8 )

capitainekid
Messages : 115
Enregistré le : 28 avr. 2008, 10:48
Localisation : Bretagne

Message par capitainekid » 06 nov. 2008, 11:04

C'est le mystère du masque de purée de carotte :shock:

Avatar du membre
AmélieD
Messages : 167
Enregistré le : 09 oct. 2008, 20:57
Localisation : Caesaromagus

Message par AmélieD » 06 nov. 2008, 22:29

Le drame, c'est qu'on ne connaîtra pas l'histoire d'Eusèbe dans De Cape et de Crocs : il va nous falloir attendre (combien de temps ?) la sortie de l'album espécial Eusèbe. En même temps, comme gag récurrent, l'histoire mystérieuse d'Eusèbe joue un rôle formidable dans notre série préférée...

On en sait néanmoins un peu plus, grâce à l'interview de Masbou en 2004 (il y a un sujet là-dessus dans "Actualité de la série") :
Masbou a écrit :Ce n'est pas une série. C'est juste un gros album en pleine page, histoire de raconter la jeunesse d'Eusèbe, du moment où il quitte le terrier familial avec une lettre de recommandation de son père auprès de monsieur de Rochefort pour rentrer dans la garde du cardinal et ensuite, toutes les aventures qui lui arrivent avant de se retrouver aux galères, le moment où on le rencontre dans De Cape et de Crocs.
Remarquons que c'est exactement le début des Trois Mousquetaires (à la nuance que d'Artagnan a une lettre de recommandation pour le capitaine des mousquetaires, M. de Tréville, bien sûr). On peut en conclure qu'Eusèbe a dû perdre la lettre en route, en raison d'une rencontre malheureuse avec les mousquetaires...
Saint Antoine de Padoue, faites briller sur moi les lumières de la raison !

Avatar du membre
hsdcdb
Messages : 804
Enregistré le : 24 sept. 2007, 22:51

Message par hsdcdb » 07 nov. 2008, 00:33

AmélieD a écrit :Le drame, c'est qu'on ne connaîtra pas l'histoire d'Eusèbe dans De Cape et de Crocs : il va nous falloir attendre (combien de temps ?) la sortie de l'album espécial Eusèbe. En même temps, comme gag récurrent, l'histoire mystérieuse d'Eusèbe joue un rôle formidable dans notre série préférée...

On en sait néanmoins un peu plus, grâce à l'interview de Masbou en 2004 (il y a un sujet là-dessus dans "Actualité de la série") :
Masbou a écrit :Ce n'est pas une série. C'est juste un gros album en pleine page, histoire de raconter la jeunesse d'Eusèbe, du moment où il quitte le terrier familial avec une lettre de recommandation de son père auprès de monsieur de Rochefort pour rentrer dans la garde du cardinal et ensuite, toutes les aventures qui lui arrivent avant de se retrouver aux galères, le moment où on le rencontre dans De Cape et de Crocs.
Remarquons que c'est exactement le début des Trois Mousquetaires (à la nuance que d'Artagnan a une lettre de recommandation pour le capitaine des mousquetaires, M. de Tréville, bien sûr). On peut en conclure qu'Eusèbe a dû perdre la lettre en route, en raison d'une rencontre malheureuse avec les mousquetaires...

Et Rochefort ? Le nom n'est pas anodin : c'est le borgne, l'âme damnée de Richelieu, l'ennemi insaisissable de d'Artagnan tout le long du roman, avec lequel il se réconcilie dans la dernière page après les deux duels que le Gascon emporte.
Et que faudrait-il faire ? ( II,8 )

Avatar du membre
AmélieD
Messages : 167
Enregistré le : 09 oct. 2008, 20:57
Localisation : Caesaromagus

Message par AmélieD » 07 nov. 2008, 08:23

"La peste soit du borgne ! Que ne perdit-il la langue plutôt qu'un œil !"

Ah, Rochefort ! Le fameux "homme de Meung" qui intrigua des milliers de lecteurs de Dumas... J'ai hâte de voir de quoi il aura l'air dans l'album Eusèbe (Les Deux Gardes du Cardinal, pour opposer Eusèbe et son jumeau maléfique ?).
Saint Antoine de Padoue, faites briller sur moi les lumières de la raison !

Avatar du membre
Arghentur
Messages : 27
Enregistré le : 06 juil. 2008, 19:05

Message par Arghentur » 10 nov. 2008, 18:20

L'histoire du garde : où Eusebe ayant perdu sa lettre pour les mousquetaires se retrouve finalement chez ceux du cardinal et non chez ceux de Tréville, me plaît.

Puis aprés son frère âme damnée du cardinal le poursuit et le cardinal le condamne au galère.

Et on peut même imaginer qu'il le poursuit encore. Et qu'un duel final les opposera c'est pourquoi Eusebe apprend l'escrime avec Lope :wink:

Bon je me fais un film là :D
"Foi d'Eusebe ces hideux démons en me font pas peur !
A la tombée de la nuit nous les bannirons et ce sera bien fait pour eux !
Et puis après hoplà ! à nous le trésor!
Comme ça vous pourrez vous emparez de Mabaraïco !"

Avatar du membre
Lorengarm
Messages : 124
Enregistré le : 10 nov. 2008, 18:58
Localisation : Vire

Message par Lorengarm » 12 nov. 2008, 16:31

Tain tain, le mystère du lapin masquée...

Je pense que Eusébe, est un lapin qui e a vue des choses, en fate je pense comme Aragathis !

Voilà mon opinion ! :D
" Il était une fois [ ... ] Fin "

Avatar du membre
hsdcdb
Messages : 804
Enregistré le : 24 sept. 2007, 22:51

Message par hsdcdb » 15 nov. 2008, 01:43

Arghentur a écrit : c'est pourquoi Eusebe apprend l'escrime avec Lope :wink:


Mmmh ! Pièce ! (comme on dit en créole)


Je ne suis pas d'accord. Eusèbe n'a pas besoin d'apprendre l'escrime, il maîtrise parfaitement cet art. C'est Lope qui veut la lui enseigner, ce n'est pas Eusèbe qui veut l'apprendre.

Plusieurs arguments :

a) Il a été garde du Cardinal. N'importe qui ne peut pas le devenir, il faut savoir jouer du fer, et un minimum n'est pas suffisant.

b) Voyez (je l'ai déjà souligné ailleurs en son temps) comme il ceint et porte le fourreau d'Armand quand ce dernier, ivre-mort, est soulevé par Lope au sortir de la taverne jusqu'au cabinet du Sieur d'Epanalepse. Il est visible que notre lapin en a l'habitude soutenue. (Acte VII)

c) Notons en outre sa connaissance approfondie de l'art théorique autant que pratique suite à l'enseignement qu'il reçut des autres gardes. Il est loisible de supposer que la botte de Jarnac ne fût la seule que l'on lui enseigna. (Acte VIII)

d) A la parfin, en dehors du noble jeu d'épée, l'animal carottophage n'est point maladroit dans la tenue du pistolet, et nous en eûmes eu la preuve si ce n'était ce qu'il faut bien appeler une coupable naïveté devant Mendoza. (Acte II)

Ce ne sont là que quelques-uns des points les plus précis mais d'autres allusions laissent apercevoir un visage que le blanc rongeur s'efforce en temps normal de dissimuler.
Et que faudrait-il faire ? ( II,8 )

Avatar du membre
kervin
Messages : 1141
Enregistré le : 21 févr. 2008, 18:51

Message par kervin » 15 nov. 2008, 11:17

Cherche il à le dissimuler ?....
Disons plutôt que les ses compagnons de route ne lui laisse guère de temps pour raconter son histoire,, entre moment impossible (dans la maison du roi de la Lune) et prise de parole d'un autre membre à ce moment (sur l'astronef quand Armand et le Rais Kader se moque de Lope alors qu'Eusebe s'explique.)
"Imaginer, c'est hausser le réel d'un ton." Gaston Bachelard.

Avatar du membre
Lorengarm
Messages : 124
Enregistré le : 10 nov. 2008, 18:58
Localisation : Vire

Message par Lorengarm » 15 nov. 2008, 13:46

Peut-être que le frère d'Eusébe est tout le temps avec lui, dans la BD, et que il y a des moments où ils échangent les rôles, comme ça ils ne seront jamais fatigués ! J'espère que vous avez compris puis que c'est un peu flou ! :oops:
" Il était une fois [ ... ] Fin "

Avatar du membre
Aragathis
Messages : 2680
Enregistré le : 02 nov. 2007, 20:51
Localisation : Haute-Savoie

Message par Aragathis » 15 nov. 2008, 14:38

@ Hsdcdb : la tenue de pistolet d'Eusèbe est fort mauvaise (acte II). Certes, il est désavantagé par sa taille, mais il ne saurait tirer un seul coup juste dans une pareille position : avec le recul, l'arme le scotcherait à la cloison!
Ainsi parlait Aragathis.

Avatar du membre
AmélieD
Messages : 167
Enregistré le : 09 oct. 2008, 20:57
Localisation : Caesaromagus

Message par AmélieD » 15 nov. 2008, 15:19

Eusèbe semble avoir du mal avec les armes à feu, mais il se débrouille fort bien avec une épée, comme il le signale à don Lope. Il est possible qu'il ait appris l'escrime sans le maniement des pistolets, trop lourds et trop dangereux pour un lapin (à cette époque-là, de toute façon, les armes à feu servaient surtout à faire du bruit et de la fumée, elles étaient encore trop imprécises et trop lentes à recharger pour être l'élément décisif de la bataille).

De plus, un lapin est trop petit pour pouvoir tirer facilement sur des êtres humains, alors qu'avec une épée, il peut faire beaucoup de dégâts, comme les chars perses équipés de lames sur les moyeux pour couper les jambes des soldats et des chevaux grecs même si j'ai du mal à envisager qu'Eusèbe ait pu tenir un rôle aussi sanglant.

Comme espion, Eusèbe ne paraît pas non plus faire preuve de toutes les qualités nécessaires. Du moins, il semble un peu trop prompt à révéler au premier venu les plans secrets de ses amis !
Saint Antoine de Padoue, faites briller sur moi les lumières de la raison !

Avatar du membre
Aragathis
Messages : 2680
Enregistré le : 02 nov. 2007, 20:51
Localisation : Haute-Savoie

Message par Aragathis » 15 nov. 2008, 17:49

AmélieD a écrit : Comme espion, Eusèbe ne paraît pas non plus faire preuve de toutes les qualités nécessaires.
Pas d'accord : sa discrétion et son talent de dissimulation ("squik!") sont des atouts majeurs :) .
Ainsi parlait Aragathis.

Répondre