Alain Damasio

Vous pouvez parler ici de ce que vous voulez... Littérature, cinéma, evènements, nouveaux sites internet...

Modérateurs : hsdcdb, Aragathis

Avatar du membre
Scarabouille
Messages : 701
Enregistré le : 28 nov. 2008, 17:24
Localisation : Toulouse
Contact :

Re: Alain Damasio

Message par Scarabouille » 07 mai 2009, 00:44

Ah ben mon vieux comment dire, j'ai été transporté par sa Horde du Contrevent. Ca doit même faire un peu plus d'un an que je l'ai lu, et il faudrait bien que je m'offre le plaisir de le lire à nouveau.

Ah ! Les tirades de Caracole qui m'entraînaient, dans les instants suivant la lecture, à parler comme lui et jouer avec les mots !
Ah ! Cet art de jouer sur les discours de plusieurs personnages, avec un ton, un verbe, un parler différent mais toujours pertinent !

Une suite est en cours d'écriture, dit-on. D'aucuns diront "roh mais non il est tombé dans l'engrenage de la suite d'histoire qui marche", mais je me dis qu'avant de blâmer sans fondement, j'attends de voir ce qu'il va nous proposer.
Bref, du Damasio, j'en redemande (et d'ailleurs faudrait aussi que je lise ses précédents écrits).

"Engage le jeu, que je le gagne !"
Tel Anubis le Chacal, Reine-Mère, vous avez l'oeil fourbe et la dent furtive !

Avatar du membre
Aragathis
Messages : 2680
Enregistré le : 02 nov. 2007, 20:51
Localisation : Haute-Savoie

Re: Alain Damasio

Message par Aragathis » 07 mai 2009, 16:50

Rapidement avant de repartir à autre chose : j'ai écrit à Damasio pour le féliciter il y a quelques temps, je copie ici sa réponse :
"Que le vif troue et aère ton sang et, si tu écris, concentre-toi sur la pure possibilité de faire jaillir d'un seul paragraphe, parfois d'une seule phrase, un bloc de vie intact et fumant : c'est la seule discipline, la seule nécessité qui soit absolue. Et considère toujours qu'avant d'avoir un sens, les mots sont matière et le langage d'abord une physique. On écrit à la masse, à la couleur, au froissement des fricatives, plein du bruit des plosives, avec aux doigts les clous des i et le marteau des a, avant de véhiculer une signification et une narration.

De toute façon, personne ne l'a jamais dit mieux que Nietzsche : "Écris avec ton sang, et tu verras que le sang est esprit"."
Ainsi parlait Aragathis.

Avatar du membre
Aragathis
Messages : 2680
Enregistré le : 02 nov. 2007, 20:51
Localisation : Haute-Savoie

Re: Alain Damasio

Message par Aragathis » 07 mai 2009, 20:03

J'ai été transporté par Caracole, ému par la noblesse de Pietro et ai admiré Sov. En parlant de Caracole, cher Scaracole, c'est lui qui m'inspire quand je te pique ton bonnet :-P . Et je ne cesserai pas!
Ce sacré Damasio... Puisque c'est le bon endroit, je copie ici une réplique de rixme qui trouvera mieux sa place en ce lieu :

Aragathis a écrit :Front, sacrebleu, faites front! s'écria Golgoth
Quand Pietro tomba, lorsque Sov décrocha,
Qu'Oroshi devint moins brave qu'une bigote.
Un seul, en s'esclaffant, vers l'Amont se pencha,
Ire au vent, vire au vent, voile au vent, vive vent!
Il rejoint l'oméga en oiseau qui décolle,
Le dépasse en riant, monte vers le levant,
Se plante, oripeau bigarré. Il? Caracole!
Damasio est un maître, héros de l'oulipo,
Héraut du temps baderne, inconstant et écrit.
Caracole est le maître et le porte-drapeaux
Des mages, jeux et ris, de la ménagerie!
Son stylibre est ma muse, il me redonne vie,
Donc je le lui rends bien! Ou du mieux que je peux...
Pardonnez cet écart, donnez-moi votre avis :
Qui l'a lu, à part Boone? Oups, reprenons un peu.
Ainsi parlait Aragathis.

Avatar du membre
kervin
Messages : 1141
Enregistré le : 21 févr. 2008, 18:51

Re: Alain Damasio

Message par kervin » 07 mai 2009, 20:03

Belle réponse...
"Imaginer, c'est hausser le réel d'un ton." Gaston Bachelard.

Avatar du membre
Aragathis
Messages : 2680
Enregistré le : 02 nov. 2007, 20:51
Localisation : Haute-Savoie

Re: Alain Damasio

Message par Aragathis » 07 mai 2009, 20:57

Grand merci. :oops:
Ainsi parlait Aragathis.

Avatar du membre
caillou
Messages : 87
Enregistré le : 03 nov. 2007, 15:13

Re: Alain Damasio

Message par caillou » 02 nov. 2009, 20:38

Salut,
Un petit déterrage de Topic, puisqu'il me semblait bien que l'auteur avait été abordé sur ce forum.

Je suis en train de lire son dernier livre édité (en fait la réédition du premier) 'La zone du dehors' cela me donne une drôle d'impression.
Ce qui était encore de la science-fiction il y a 15 ans (quand j'en avais 15 en fait) n'en est plus maintenant.
Nos hommes politiques s'adapteraient très bien à la vie sur Cerclon, et beaucoup de Français aussi.

Est-ce que cela vous a fait le même effet ?
Sur ce je me replonge dans la suite.
Modifié en dernier par caillou le 16 nov. 2009, 23:09, modifié 1 fois.
Vous fûtes plus héroïque, vous fûtes courageux [Eusebe/Chasseurs de chimères]

Avatar du membre
Battologio
Messages : 648
Enregistré le : 10 sept. 2009, 18:50
Localisation : Agatharchidès

Re: Alain Damasio

Message par Battologio » 07 nov. 2009, 14:23

Je profite de ce déterrage inopiné - et de mon retour en ce forum que j'ai été contraint de déserter quelque peu ces temps derniers - pour annoncer à Ara, Boney et Scara (qui m'avaient sur ce sujet assez vivement entrepris), que je comble enfin le gouffre de ma culture littéraire. Limité seulement par la vitesse de va-et-vient de mes yeux de gauche à droite et la force du vent du quotidien que je contre tant bien que mal, je parcours en ce moment avidement les lignes de cet inestimable ouvrage qu'est la Horde...et le pur vif de l'écriture damasienne me subjugue et m'emporte plus que je ne saurais le dire. Il m'en reste la moitié à lire, mais croyez-moi elle ne fera pas long feu !
"Le savoir, n'est-ce pas, est un bien précieux. Trop précieux pour ne pas être partagé !" (Battologio d'Epanalepse, VII, 14, 5)

Avatar du membre
Aragathis
Messages : 2680
Enregistré le : 02 nov. 2007, 20:51
Localisation : Haute-Savoie

Re: Alain Damasio

Message par Aragathis » 07 nov. 2009, 14:40

Ah, que cette lecture première et neuve de la Horde nous rend nostalgiques, nous qui en connaissons l'histoire et regrettons presque de nous en souvenir : nous pourrions redécouvrir avec plaisir les bourrasques de mots qui fouettent nos yeux, le souffle court et sec que laissent les rafales en nos imaginations broyées...
Profite, fils prodigue et revenu au forum après une trop longue absence (et Boney s'est barré aussi...), profite de cette lecture ! Jamais plus tu n'auras la même :joker: !
Ainsi parlait Aragathis.

Avatar du membre
Battologio
Messages : 648
Enregistré le : 10 sept. 2009, 18:50
Localisation : Agatharchidès

Re: Alain Damasio

Message par Battologio » 17 nov. 2009, 13:44

Les deux premiers tiers du livre sont géniaux, rien à dire c'est vraiment incroyable. Le dernier tiers façon Nietzsche a peine déguisé m'a fait sourire, je l'ai trouvé un peu en dents de scie. La fin prévisible à la Bernard Werber m'a franchement déçu, on espère un coup de théâtre et il nous fait le coup de "la terre est ronde" qu'on avait déjà envisagé et éliminé comme trop facile au bout de 150 pages. Mais ça reste un excellent bouquin, certains personnages comme Golgoth et Caracole sont extraordinaires, et les nombreuses allusions philosophiques passent très bien.
"Le savoir, n'est-ce pas, est un bien précieux. Trop précieux pour ne pas être partagé !" (Battologio d'Epanalepse, VII, 14, 5)

Avatar du membre
Aragathis
Messages : 2680
Enregistré le : 02 nov. 2007, 20:51
Localisation : Haute-Savoie

Re: Alain Damasio

Message par Aragathis » 17 nov. 2009, 15:24

Déçu par la fin ? N'aimes-tu ces grandes tragédies, dont on connaît à l'avance toute la fin, mais que le déroulement transcende toujours ?
Ainsi parlait Aragathis.

Avatar du membre
Battologio
Messages : 648
Enregistré le : 10 sept. 2009, 18:50
Localisation : Agatharchidès

Re: Alain Damasio

Message par Battologio » 17 nov. 2009, 16:13

Honnêtement, j'aurais préféré que ladite tragédie s'arrête juste avant la chute de Sov, le côté frustrant-fait-exprès du retour à la case départ est selon moi de trop. Mais qui suis-je pour juger ? Bourrant mon impertinence en un coussin afin de m'asseoir dessus, je réitère mes hommages à cet ouvrage des plus envoûtants.
"Le savoir, n'est-ce pas, est un bien précieux. Trop précieux pour ne pas être partagé !" (Battologio d'Epanalepse, VII, 14, 5)

Avatar du membre
Battologio
Messages : 648
Enregistré le : 10 sept. 2009, 18:50
Localisation : Agatharchidès

Re: Alain Damasio

Message par Battologio » 19 nov. 2009, 00:13

Je ne me risquerai pas dans l'absurdité d'un duel avec le Capitaine en relançant de l'huile sur le feu, mais je maintiens ma position : la fin cyclique, qu'elle soit un coup de théâtre raté ou une logique assumée, me laisse froid. Je laisse de côté Werber, qui n'arrive pas à la cheville de Damasio, et me permets simplement de regretter une fin que je trouve décevante, surtout après les disparitions successives exécutées avec style, et la dernière trace du Golgoth qui restera longtemps gravée dans l'histoire de la Bande de Contre. Mais c'est mon avis, il n'engage que moi et je pense que sur ce point précis nous sommes vraiment dans le jugement d'opinion, il serait donc vain d'en débattre plus avant.
"Le savoir, n'est-ce pas, est un bien précieux. Trop précieux pour ne pas être partagé !" (Battologio d'Epanalepse, VII, 14, 5)

Avatar du membre
Aragathis
Messages : 2680
Enregistré le : 02 nov. 2007, 20:51
Localisation : Haute-Savoie

Re: Alain Damasio

Message par Aragathis » 27 nov. 2009, 17:43

Je suis en train de lire La zone du Dehors. Même si le style n'est pas encore élevé au rang de la Horde, et si certaines affirmations sont discutables, j'aime beaucoup la portée des exclamations anarchistes des personnages, et je rejoins sa crainte des bio-technologies. Je ne donnerai pas d'avis sur le livre avant de l'avoir fini, mais je peux vous affirmer pour l'instant qu'il vaut le coup :) .
Ainsi parlait Aragathis.

Avatar du membre
Aragathis
Messages : 2680
Enregistré le : 02 nov. 2007, 20:51
Localisation : Haute-Savoie

Re: Alain Damasio

Message par Aragathis » 28 nov. 2009, 21:06

Je confirme, il est bien. J'ai moins accroché que la Horde, mais il est bien.
Ainsi parlait Aragathis.

Avatar du membre
Battologio
Messages : 648
Enregistré le : 10 sept. 2009, 18:50
Localisation : Agatharchidès

Re: Alain Damasio

Message par Battologio » 22 déc. 2009, 18:26

Suis en train de le lire -stop- compte rendu quand fini -stop- super pour l'instant
"Le savoir, n'est-ce pas, est un bien précieux. Trop précieux pour ne pas être partagé !" (Battologio d'Epanalepse, VII, 14, 5)

Répondre