De Cape et de Crocs
Askell.com sur Facebook Askell.com sur Twitter Askell.com sur Google+

Andreo Spilorcio

Andreo

Andreo Spilorcio n'est pas le mauvais bougre : il a beau être le fils de Cénile Spilorcio, il n'en a heureusement pas hérité les nombreux défauts et manies.
Au contraire, Andreo est un jeune homme qui aime vivre et dépenser son argent, avec les quelques « interlopes compagnons de débauche » que lui reproche Cénile.
Finalement, son seul tort est d'être amoureux : sa passion pour Hermine, qui abuse de sa crédulité, le contraint à monter de toute pièce un enlèvement fictif dans l'espoir de soutirer quelque argent à son avare de père.

Andreo

S'il a l'avantage d'être « beau comme un dieu » (selon les propres mots de son père), il n'en est pas moins étourdi (pour faire croire à son enlèvement, il se dissimule dans sa chambre), et inconséquent : il enlève sa bien-aimée sans imaginer une seconde qu'elle puisse ne pas être d'accord.
Si, comme on pouvait s'en douter, Andreo se révèle vite être un piètre aventurier (il n'hésite pas en pleine mer à saluer une chébèque turque, ou encore à parler du trésor qu'il recherche à une bande de pirates sanguinaires), sans beaucoup de courage, il semble pourtant se ragaillardir au fil du temps.
Mais tout cela, bien sûr, dans le seul but de gagner de l'estime, qu'il n'a jamais eue, auprès d'Hermine !
Car Andreo, quand il le désire, peut agir : s'il avait obtenu la rançon de son père, nul doute qu'il aurait été obligé de fuir et qu'il l'aurait fait sans aucun scrupule.
Du reste, n'est-ce pas uniquement par amour qu'il a accepté d'embarquer à la recherche du trésor ?
Celui-ci n'a jamais eu d'importance à ses yeux, puisqu'il dit à Hermine : « Nous fuirons ensemble à la faveur de ce voyage, loin de ceux qui s'opposent à notre union vers quelque île perdue où je vous épouserai ! ».

Le prénom d'Andreo est vraisemblablement la concaténation de ceux des deux jeunes hommes de la pièce de Molière " Les Fourberies de Scapin " : Léandre et Octave.
Andreo fait d'ailleurs surtout penser à Léandre, qui dans la pièce veut épouser Zerbinette, qui est « Égyptienne », c'est-à-dire Bohémienne.

Retour à la page de présentation des personnages de la série.

comments powered by Disqus

Les documents présentés sur ce site sont ©. Ils sont exposés pour promouvoir le travail des auteurs. Tous les documents présentés sont l'exclusive propriété de leurs auteurs, éditeurs et ayant-droits. Je m'engage à retirer tout document litigieux sur simple demande.
Mentions légales
-
Contact
-
Infos
-
Régie Pub
-
Askell.com